A Athènes, les écologistes européens pour une restructuration de la dette grecque

12 novembre 2012
Les eurodéputés verts de toutes nationalités se sont retrouvés à Athènes les 10 et 11 novembre 2012. Ils y ont prôné « la restructuration » de la dette grecque afin que le pays puisse se consacrer aux réformes dans l’administration et à la protection sociale, raconte le journal Les Echos.
« L’argent donné à la Grèce doit être consacré à la réorganisation de son économie et de l’administration et à la protection sociale », a indiqué Daniel Cohn-Bendit, co-président du groupe des Verts au Parlement européen. « Il ne faut pas que la Grèce rembourse maintenant sa dette mais qu’elle utilise l’argent (des prêts UE et FMI) pour des investissements, pour faire redémarrer son économie et ensuite on va penser comment rembourser la dette », a-t-il souligné lors d’une conférence de presse.

M. Cohn-Bendit avec d’autres eurodéputés des Verts participe depuis vendredi à Athènes au conseil européen de leur parti, qui se tient jusqu’à dimanche à la capitale grecque à titre de solidarité à la Grèce, frappée par la crise depuis 2010. Pour Philippe Lamberts, eurodéputé du parti vert belge, « il n’y a pas de doute qu’il y aura une restructuration de la dette grecque et qu’elle va coûter de l’argent », une thèse soutenue de plus en plus par plusieurs analystes. « La dette grecque n’est pas soutenable », a-t-il dit en rappelant que même le FMI avait récemment souligné que « le problème de la dette grecque devrait être réglé ». Il a appelé l’Europe réfléchir à une solution avant qu’il soit tard.

– Pour lire cet article, visitez le site des Echos

– Visitez le site du Parti vert européen

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension