A l’Europe maintenant de donner le t(h)on

4 février 2010
Après l’Italie, le gouvernement français vient de proposer de soutenir l’inscription du thon rouge à l’annexe 1 de la Convention de la Cites sur les espèces menacées, interdisant sa commercialisation et, de facto, sa pêche industrielle. C’est une très bonne nouvelle pour l’avenir de la pêche et des pêcheurs.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension