Les eurodéputés Europe Écologie
Compte Twitter des EurodéputésCompte Facebook des EurodéputésFlux RSS de ce site
Accueil > Les Dossiers  > Monde
Assaut meurtrier de l’armée israélienne sur la flottille de la paix : l’Europe doit exiger la fin du blocus
31 mai 2010
Les députés européens d’Europe écologie condamnent la prise d’assaut de la flottille de la Paix par l’armée israélienne. Ces bateaux acheminaient du matériel humanitaire dans la bande de Gaza - des marchandises qui manquent cruellement à la population asphyxiée par un blocus depuis début 2009.

L’armée israélienne vient de lancer un assaut sur une flottille internationale qui acheminait des centaines de militants pro-palestiniens et du matériel pour Gaza. 80 % des habitants dépendent de cette aide humanitaire - des civils gazaouis totalement abandonnés par la communauté internationale. Un million d’entre eux vivent dans une situation humanitaire et sociale dramatique, comme en témoignent Eva Joly et Nicole Kiil-Nielsen, de retour d’une délégation officielle du Parlement européen en Palestine et en Israël. « L’Union européenne (UE) doit agir sans délai et devenir un véritable acteur de paix, déclaraient-elles vendredi 28 mai 2010. Lorsqu’on se rend sur place, on comprend la situation de Gaza. Il faut que la reconstruction des infrastructures de base puisse commencer, en finir avec l’extrême pauvreté et le marché noir. »

Nicole Kiil-Nielsen de retour de Gaza
« L’Union européenne doit devenir un véritable acteur de paix »

Face à cette nouvelle escalade de violence, Europe écologie, conjointement avec le groupe des Verts/Ale au Parlement, souhaite ré-affirmer l’ardente obligation de l’UE de prendre toutes les initiatives possibles pour lancer des négociations internationales, et lever le blocus sur Gaza. « Il est impératif que les Nations-unies se saisissent de cette attaque inacceptable et qu’une mission d’enquête soit lancée sur les circonstances de ce qui apparait comme une nouvelle violation du droit international par Israël », estime Hélène Flautre, chef de la délégation des Verts français au Parlement européen. « Les crimes commis contre des civils en convois humanitaires sont inacceptables. A quand la fin du double standard entraînant l’aveuglement face aux crimes du gouvernement d’Israël ? », ajoute pour sa part Malika Benarab-Attou.

Au nom des eurodéputés verts, Daniel Cohn-Bendit et Rebecca Harms ont exprimé leur compassion aux familles des victimes. Ils se sont également adressés à Catherine Ashton, la nouvelle Haute-représentante de l’UE aux affaires étrangères, pour qu’elle appelle les Etats-membres à cesser toute coopération militaire avec Israël et renouvelle sa demande d’un accès libre pour Gaza. Pour José Bové, tous les accords de partenariats économiques entre l’UE et Israël doivent également être supprimés et les résolutions visant à la création d’un Etat palestinien appliquées.


- Pour en savoir plus sur la délégation du Parlement européen à Gaza : "Levez le siège maintenant" demandent les députés en visite à Gaza

- Pour aller plus loin : Une interview de Daniel Cohn-Bendit sur France-Info.

Une interview de Nicole Kiil-Nielsen À Ouest France.