Confirmation de la nouvelle orientation pour une pêche durable

15 octobre 2013
Le 8 octobre dernier, le Parlement européen a approuvé le nouvel accord de Pêche entre l’Union Européenne et la Mauritanie à une très large majorité.

Le volet de la dimension extérieure de la Réforme de la Pêche approuvée depuis juin exigeait de nouvelles conditions aux Accord de Pêche, notamment le respect des ressources par un accès seulement au surplus, une meilleure contribution financière aux pays tiers dont une contribution directe à l’aide au développement, la gestion durable des stocks, etc.

Ainsi dans cet Accord, les stocks de poulpes ne seront pas accessibles aux flottes européennes. L’espèce déjà menacée sera pêchée uniquement par les pêcheurs mauritaniens, le stock sera ainsi en bonne voie de recouvrement.

Les navires de pêche européens seront autorisés à capturer d’autres espèces de poissons et de crustacés en contrepartie de 70 millions d’euros par an, dont 3 millions seront directement attribués à l’aide au développement pour le secteur de la pêche locale.

Ce premier Accord concrétise les exigences de la nouvelle Politique Commune de la Pêche. Malgré l’opposition de certains députés (en particulier des Espagnols voulant défendre les intérêts de leurs flottes de pêche), le Parlement dans sa majorité (467 voix pour, 154 contre et 28 abstentions) a souhaité une nouvelle fois approuver le choix d’une pêche durable.

Lire l’Accord de Pêche UE – Mauritanie

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension