Campagne
Contre le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, la mobilisation semble payer
par eelv
4 mars 2016 Glyphosate Santé
Alors que les Verts européens ont fait campagne toute cette semaine pour interdire le glyphosate dans l’Union européenne et que les eurodéputés écologistes français ont écrit en plus aux quatre ministres français concernés, la ministre française de l’Environnement a annoncé ce matin que la France s’opposerait au renouvellement de l’autorisation du glyphosate. La mobilisation semble donc payer. On ne lâche rien, pour la santé de tous les Européens !

Alors que le Comité PAFF (Plants, Animals, Food and Feed), composé d’experts des États membres, doit se prononcer sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate lors de sa réunion des 7 et 8 mars prochains, toute cette semaine, le groupe des Verts au Parlement européen s’est mobilisé pour interdire cette substance chimique, utilisée dans les herbicides tels que le Round Up de Monsanto, et devenue récemment le pesticide le plus utilisé dans l’histoire de l’agriculture.

Voir les 7 bonnes raisons d’interdire le glyphosate

Les six eurodéputés de la délégation française Europe Ecologie au Parlement européen ont de plus écrit ce jeudi 3 mars 2016 aux ministres français de l’environnement, de l’agriculture, de la santé et du travail afin que la France s’oppose au renouvellement du glyphosate.

Télécharger la lettre ci-dessous :

PDF - 114.2 ko

La ministre de l’environnement Ségolène Royal a annoncé ce matin que la France s’opposerait à ce renouvellement.

La mobilisation semble donc payer. Il faut maintenir la pression pour que les autres États membres se prononcent de la sorte afin de bannir définitivement ce produit nocif pour notre santé de nos champs comme de nos assiettes.

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation