Emploi des jeunes : oui à la « Garantie jeunesse »

5 décembre 2012
La Commission européenne a publié aujourd’hui un « Pacte emploi jeunes » qui contient un système de garantie pour les jeunes, une communication sur la promotion de l’emploi des jeunes, mais surtout une proposition de recommandation au Conseil pour une « Garantie Jeunesse ». Celle-ci vise à ce que tous les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans se voient proposer une offre de qualité portant sur un emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement formelle ou la perte de leur emploi.
Pour Karima DELLI, députée européenne EELV et membre de la commission de l’Emploi et des affaires sociales :

« Plus de trois ans après le rapport d’Emilie Turunen (Verts, Danemark), qui demandait la mise en place d’une « Garantie Jeunesse » dans chacun des Etats membres de l’Union européenne, la Commission européenne passe enfin à l’action et place les Etats membres face à leurs responsabilités.

Il faut agir vite, alors que plus de 5 millions et demi de jeunes sont au chômage en Europe ! En Grèce ou en Espagne, c’est plus d’un jeune sur deux qui est au chômage.

Les Etats ne s’en sortiront pas seuls, et l’aide européenne est nécessaire. C’est pourquoi je salue le nouveau ciblage des fonds structurels européens, en particulier le Fonds social européen, en faveur des jeunes. Ces fonds financent des mesures concrètes, telles que des programmes de formation. Il faut donner des perspectives aux 7,5 millions de personnes jeunes de l’UE actuellement sans emploi, éducation ni formation. Les jeunes ne veulent pas qu’on leur fasse la charité, ils veulent que la solidarité s’applique enfin pour eux, afin qu’ils puissent vivre dans la dignité. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension