Eva Joly : « Le secret fiscal est une preuve d’immaturité française »

6 avril 2016
Ce mercredi 6 avril, Eva JOLY revient dans l’Obs sur le scandale des Panama Papers, soulignant que le secret fiscal est une preuve d’immaturité française:
Opposante au secret fiscal depuis plusieurs années, l’eurodéputée et ancienne juge d’instruction au pôle financier, Eva Joly revient pour « l’Obs » sur les révélations du scandale des Panama Papers. Interdiction du secret fiscal, création d’un pôle judiciaire exclusivement dédiés, l’ancienne candidate à la présidentielle présente ses solutions afin de lutter contre l’évasion fiscale à grande échelle. Entretien.

Comment réagissez-vous aux révélations des Panamas Papers ? Est-ce selon vous une avancée ?

– Ce scandale n’est pas une réelle surprise pour moi. Par mon travail, je m’efforce depuis 20 ans à sensibiliser l’opinion public sur ce système d’évasion fiscale. Il est inséparable du capitalisme. C’est une autre forme de libéralisme économique qui ne sert que les intérêts des multinationales.

L’affaire des Panama Papers est très positif car il choque l’opinion. La situation actuelle est semblable à celle du LuxLeaks un autre scandale financier qui a mis à jour l’existence de plusieurs accords fiscaux très avantageux entre le fisc du Luxembourg et les multinationales, NDLR]. Pour ce dernier, beaucoup de responsables étaient au courant du stratagème mais grâce aux fuites, une commission parlementaire européenne spéciale sur les pratiques anti-concurrentielles des Etats européens en matière de taxation des entreprises a pu voir le jour.

Les Panama Papers auront des conséquences importantes pour les banques et les personnalités politiques mouillées dans cette affaire. La justice française, par l’intermédiaire de procureurs compétents, doit lancer des procédures centrées sur le rôle des banques et de leurs intermédiaires pour blanchissement de fraude fiscale et complicité. Il ne faut pas laisser passer la responsabilité des banques, cela suffit.

La suite à lire sur [le site de l’Obs

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension