Grippe A : après l’OMS, c’est au tour de l’UE de faire son bilan

20 avril 2010
Plus de deux cents parlementaires ont déjà soutenu le principe d’une commission d’enquête parlementaire afin d’analyser la gestion de la grippe A en Europe. Une première victoire pour l’initiatrice de ce projet, Michèle Rivasi, élue Europe écologie. Ses arguments en images.
« Les modalités de gestion de la grippe A et les autorisations de mise sur le marché des différents vaccins, nous conduisent nous, députés du Parlement européen, à nous poser des questions… » Soutenue par un tiers de ses collègues du Parlement européen (PE), Michèle Rivasi va déposer cette semaine une demande officielle afin de constituer une commission parlementaire. Sa mission ? Elle devra enquêter sur la chronologie précise des événements et les mécanismes de décision pendant la pandémie. C’est désormais au tour de la conférence des Présidents de groupes politiques du PE de donner son verdict.

Partager cet article

Un commentaire

  • Geneviève dit:
     - 

    Bravo Michèle Rivasi pour votre motivation à y voir clair ! J’ai fait partie des citoyens tellement scandalisés par cette mascarade et ce gaspillage d’argent public que j’ai porté plainte avec d’autres. Notre plainte a finalement été déboutée… pour le motif que nous n’avions pas nous-mêmes été affectés par le vaccin ! Mais c’eut été une occasion qu’une enquête de justice ait lieu pour dénouer les fils de cette affaire scandaleuse.
    Geneviève Lebouteux
    conseillère régionale Europe Ecologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*