Il faut refuser la fusion Bayer-Monsanto

La Commission européenne devrait examiner d’ici peu une demande de méga-fusion entre Bayer et Monsanto. Nous avons écrit à la Commissaire Margrethe Vestager, en charge du dossier, afin qu’elle s’oppose à la création d’un monstre de l’agro-business.
 
Si une telle fusion était autorisée, elle donnerait naissance à un géant qui contrôlerait 24% du marché mondial des pesticides et 29% des semences. Il va de soi que la nouvelle entité, par son modèle économique et sa position dominante, serait un sérieux frein au développement d’une agriculture respectueuse des hommes et de l’environnement.
Comme l’ont montré les conclusions du tribunal citoyen contre Monsanto, une telle entreprise ne pourrait se développer qu’au détriment de notre santé, de la qualité de notre nourriture, voire de la démocratie.

Ci-dessous la lettre, envoyée à la Commissaire Vestager, co-signée par nous et une partie du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen.

Partager cet article

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension