Intervention en plénière

2 juillet 2012
Intervention sur le rapport sur l’évolution des stratégies macro-régionales de l’UE: pratiques actuelles et perspectives d’avenir, notamment en Méditerranée avant l’adoption de celui-ci en plénière.

2012 Macro-région en Méditerrannée 02 07 2012 par EurodeputesEE

Madame la Présidente,
Monsieur le Commissaire,

Le rapport sur l’évolution des stratégies macro-régionales et leurs perspectives d’avenir, notamment en Méditerranée, trouve sa place dans deux problématiques :

– Tout d’abord, celle de la future programmation 2014-2020, notamment dans le volet de coopération territoriale de la politique de cohésion. La stratégie macro-régionale, initiée en mer baltique il y a trois ans, ouvre un champ nouveau de développement et de synergie pour les politiques de l’Union européenne au sein d’un même bassin de vie, espace maritime, massif montagneux ou bassin fluvial.

– L’autre problématique est celle de la crise actuelle que traverse l’espace méditerranéen, sur sa rive européenne, avec la crise de la dette, et sur l’autre rive, depuis le printemps arabe et les événements qui ont touché tous ces pays du voisinage de l’Union européenne.

La stratégie macro-régionale améliore l’efficacité des politiques de développement régional de l’Union. Elle apporte une vue d’ensemble et elle renforce les synergies entre les régions et les États, et aussi entre les différents outils de développement de l’Union européenne tels la BEI, ou encore les politiques de voisinage et de pré-adhésion.

Ce rapport propose donc d’aller de l’avant dans le développement des stratégies macro-régionales, et il suggère à la Commission de coordonner un processus de concertation et de réflexion pour les projets à venir.
Le rapport insiste particulièrement sur l’importance d’une telle démarche dans l’espace méditerranéen. Dans cet espace vital pour l’avenir de l’Europe, il faut s’engager dès que possible , de façon pragmatique et concertée, dans cette démarche.

Il faut commencer par approuver rapidement la stratégie adriatico-ionienne qui couvre l’espace méditerranéen central et la mer adriatique. C’est un projet largement concerté, très avancé, qui sera un premier pas. Il entraînera des démarches similaires en méditerranée occidentale et en méditerranée orientale, et grâce à une bonne coordination, cela conduira à une stratégie globale pour toute l’espace méditerranéen.

Les difficultés de la rive européenne de la Méditerranée sont grandes, et la politique de développement régional, notamment son volet de coopération territoriale, est un outil fondamental pour apporter des solutions durables.

La stratégie macro-régionale s’appuie sur les budgets existants sans nécessiter de nouveaux besoins financiers. Mais, plus que de crédits nouveaux, ce qu’il faut, ce sont des projets nouveaux. La stratégie macro-régionale est de nature à faire émerger de tels projet avec une réelle implication des acteurs locaux, qu’ils soient institutionnels, les États membres, les régions, et d’autres, à travers une gouvernance multi-niveaux.

Dans sa conclusion le rapport se tourne vers la Commission pour qu’elle apporte son expérience et son concours à ce projet, et il s’adresse à la future présidence chypriote pour qu’elle en favorise l’émergence dans les mois à venir.

Durant la rédaction de ce rapport, j’ai rencontré de nombreux responsables concernés. La volonté de coopération autour d’un tel projet de stratégie macro-régionale est très importante. C’est une opportunité qu’il faut saisir pour donner un signal positif et porteur d’avenir pour l’espace méditerranéen dans son ensemble.

Pour conclure, je veux remercier mes collègues de la commission du développement régional, notamment les rapporteurs fictifs, qui ont accordé, leurs très nombreux amendements en attestent, un grand intérêt à ce rapport. Je remercie également la commission culture et son rapporteur Madame Benarab-Attou, et la commission des affaires étrangères et son rapporteur Monsieur Salavrakos dont les avis ont considérablement enrichi notre travail.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension