« L’UE doit soutenir la Turquie dans ses démarches pour la paix »

16 juin 2010
S’exprimant sur la situation à Gaza à la suite de l’opération militaire israélienne contre la flottille humanitaire et le blocus de Gaza et en présence de Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE aux Affaires étrangères et la politique de sécurité commune, Hélène Flautre, Présidente de la délégation Mixte UE-Turquie du Parlement européen a souligné le fait que:

« Les 9 victimes de l’attaque israélienne contre la flottille pour Gaza ne sont pas des victimes collatérales. Elles ont été criblées de dizaines de balles, dans le dos, la nuque et la tête, et majoritairement à bout portant. Il s’agit de civils turcs, ils pourraient être français, dans tous les cas, ils sont européens. Tous les efforts diplomatiques européens doivent être mobilisés pour obtenir la fin de l’impunité et la levée du blocus. Ce n’est pas une affaire turco-israélienne et si M. Erdogan est acclamé dans les rues arabes et musulmanes, ça aurait pu être également Mme Ashton. »


par EurodeputesEE

La Turquie fait la démonstration au monde arabo-musulman que la politique est plus efficace que la radicalisation extrémiste, le déni d’Israël ou encore le terrorisme. La Turquie réussit à affirmer le droit international, les droits des palestiniens là où l’ensemble de la communauté internationale semble tergiverser: sans sacrifier sa relation privilégiée avec Israël, elle pousse à une solution au conflit et l’UE devrait la soutenir plutôt que d’hypothéquer sa radicalisation et son changement d’axe stratégique ».

Mme Flautre demande à  » l’UE à soutenir la Turquie dans ses démarches pour la paix et à une meilleure coordination de nos politiques étrangères« .

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension