L’heure n’est plus à la timidité !

12 juillet 2012
Au coeur des négociations sur la Réforme de la Pêche, le groupe des Verts au Parlement européen a rendu ses positions et ses propositions.

Après trente ans de Politique commune de la pêche (PCP), la pêche dans les eaux de l’Union européenne est plus que jamais en crise : les stocks de poissons diminuent, le secteur alterne crises économiques et situations sociales dramatiques, les communautés côtières poursuivent un déclin entamé de longue date. Ces tendances étaient déjà présentes avant la création de la PCP en 1982 mais la politique européenne n’a manifestement pas réussi à redresser la situation. Au contraire.

Il est urgent d’agir et de saisir l’occasion de la réforme de la Politique commune de la pêche, qui doit intervenir en 2013, pour changer de cap, sous peine de condamner les ressources halieutiques en même temps que les hommes et les femmes qui en dépendent pour leur alimentation et leur activité.

Les questions prioritaires de la nouvelle PCP

Les défis du processus décisionnel européen

Les objectifs de la PCP

Quelles quantités de poissons peut-on raisonnablement capturer ?

Comment le poisson doit-il être capturé et la question des rejets

Comment le poisson doit-il être capturé en protégeant la biodiversité marine

La gestion des flottes de pêche

Qui doit avoir le droit de pêcher ?

La régionalisation de la PCP

Financer une pêche durable

La dimension externe de la PCP

L’aquaculture

Conclusion

Par
Rebecca Harms, Jean-Paul Besset, Isabella Lövin, Raül Romeva y Rueda,

Députés européens du Groupe des Verts

Coordination : Michael Earle

4 Juillet 2012

Télécharger le document :
« L’heure n’est plus à la timidité ! Pour une réforme de la Politique commune de la pêche qui sauve les poissons et l’activité des hommes »

(pdf 140.22Ko)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension