« Le CETA, un désastre qui renforce les nationalismes de tout poil »

17 février 2017
Une tribune de José Bové, publiée sur le site du Huffington Post, qui rappelle en quoi cet accord, adopté par le Parlement européen mercredi 15 février, est un désastre en perspective pour notre démocratie et pour nos productions.
 
Le Parlement européen vient de ratifier l’Accord de Libre Echange entre l’Union Européenne et le Canada.

Cet accord est un désastre en perspective pour notre démocratie, pour nos productions. Négocié dans l’opacité, il profite à une minorité. Au niveau agricole c’est la porte ouverte aux multinationales de l’agro-alimentaire. Les zones d’élevage de montagne seront les plus durement touchées. Il prévoit la mise en place des tribunaux arbitraux qui permettront aux entreprises d’attaquer des décisions politiques allant à l’encontre de leurs intérêts financiers et leurs profits. Cette privatisation de la justice revient à donner les clés des assemblées élues aux PDG du CAC 40 et des multinationales nord-américaines.

La suite est à lire sur le site : http://www.huffingtonpost.fr/jose-bove/nationalisme-ceta-canada/

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension