Prisons et vols secrets de la CIA
Le Parlement européen enjoint l’UE et les États membres à poursuivre la quête de vérité et de justice
10 octobre 2013 Droits et libertés International Affaires étrangères
Un an après le rapport d’Hélène Flautre qui avait fait le point sur les complicités européennes dans les transferts illégaux et la détention secrète de prisonniers par la CIA après le 11 Septembre, le Parlement européen vient d’adopter une résolution de suivi. Communiqué.

À l’issue du vote, Hélène Flautre, députée européenne du groupe des Verts/ALE, Rapporteure pour le Parlement européen sur ce dossier a déclaré :

« Je me félicite de l’adoption de cette résolution de suivi des recommandations adoptées l’an dernier. Force est de constater que de la part de la Commission européenne et du Conseil, qui se cachent de manière indécente derrière un prétendu défaut de compétence, le compte n’y est pas. Dans les États membres, la politique de l’autruche reste de mise.

L’affaire n’est pourtant pas close. Depuis un an la CEDH a condamné la Macédoine pour les violations de la Convention européenne des Droits de l’Homme lors du transfert extraordinaire de Khaled El Masri et s’apprête à juger d’autres cas impliquant la Pologne, la Lituanie, la Roumanie et l’Italie. De nouvelles victimes ont déposé des plaintes en Lituanie et en Pologne, les cours italiennes ont condamné des agents de la CIA et des services secrets italiens, une enquête a été lancée en Finlande… autant d’exemples de l’obligation qui incombe aux États membres et à l’Union de poursuivre cette quête de vérité et de justice.

La Présidence lituanienne, pays très concerné, doit amorcer un tournant pour la reconnaissance des faits, la réparation des victimes et l’imputation des responsabilités. La Lituanie ne peut pas traverser cette présidence en détournant son regard. La confiance des citoyens dans les institutions démocratiques de l’Union en sortirait grandie.

Enfin, cette résolution appelle le prochain Parlement à pleinement poursuivre ses travaux, maintenir une cohérence au sein l’institution et prouver que l’UE peut faire une différence en matière de protection des droits. »

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation