Le budget négocié par les Etats-membres est rejeté par les eurodéputés

13 mars 2013
Une très large majorité du Parlement européen a adopté le 13 mars 2013 une résolution rejetant l’accord sur le cadre financier pluriannuel 2014-2020 négocié par le Conseil européen en février 2013. Les Verts appellent désormais les parlementaires à défendre avec force un budget orienté vers l’avenir de l’UE. Réactions de Daniel Cohn-Bendit et François Alfonsi.
Commentant l’issue du vote, Daniel Cohn-Bendit, co-président du groupe Verts/ALE a déclaré :

« Les élus ne doivent pas devenir les courroies de transmission des gouvernements nationaux. Grâce au vote d’aujourd’hui, ils incarnent au contraire la défense de l’intérêt général européen. C’est dans l’intérêt général qu’il faut relancer l’économie vers une croissance intelligente, soutenir une nouvelle politique industrielle pour l’Europe – et surtout mutualiser la dette.

Il est temps de parvenir à une conclusion de ce débat budgétaire et de répondre à plusieurs questions-clés. Quel rythme adopter pour parvenir à une certaine responsabilité budgétaire sans étrangler nos économies ? Aujourd’hui, ce sont les citoyens européens qui paient le prix fort des politiques d’austérité. Nous devons par conséquent ralentir cette marche forcée.

Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, doit également assumer ses responsabilités et défendre l’intérêt général européen en refusant le compromis proposé par le Conseil. »


Daniel Cohn-Bendit – 13 mars 2013 par EurodeputesEE

François Alfonsi, membre de la commission Budget, eurodéputé EELV :

« Tel qu’il a été proposé par le Conseil les 7 et 8 février dernier, le budget de la période 2014-2020 sera pour la première fois de l’histoire de l’Europe un recul par rapport à la période précédente. C’est cette régression de la construction européenne qu’il fallait refuser en censurant la proposition du Conseil. Face à la crise, il faut plus d’Europe, et non pas moins d’Europe. »

Photo : © European Union 2013 – European Parliament

Partager cet article

2 commentaires

  • Paul dit:
     - 

    Je suis tellement fier de mes représentants européens aujourd’hui ! Enfin, un vent d’Europe souffle sur notre quotidien !
    Bravo à vous et aux politiques de tous bords qui ont exprimé leur rejet de l’eurocynisme ambiant.
    Paul (Toulouse)

  • MNdV dit:
     - 

    Un peu de baume au coeur pour ceux qui veulent encore croire que l’UE et le PE sont porteurs d’avenir . Cela fait du bien mais sans contrebalancer helas l’impact des choix mortifères de ce même PE en matière agricole…

    Bon courage dans toutes ces luttes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*