Le Parlement européen veut lutter contre la résistance aux antibiotiques

11 décembre 2012
Le Parlement européen vient de voter en faveur d’une résolution visant à une utilisation prudente des antimicrobiens, afin de réduire l’augmentation de la résistance aux antibiotiques, en particulier dans les domaines de la médecine vétérinaire, de l’agriculture ou d’autres types d’élevage.
Michèle Rivasi, députée européenne (Les Verts/ALE) membre de la Commission ENVI, commente le vote :

« Il faut impérativement arrêter de donner des antibiotiques à outrance et de façon préventive, tant aux hommes qu’aux animaux d’élevage dont la viande se retrouve dans notre assiette. Les conséquences sur la santé humaine et animale sont dramatiques. Au niveau de l’Union européenne, les bactéries résistantes aux antimicrobiens sont responsables de près de 25 000 morts par an, et coûtent cher en frais santé supplémentaires et pertes de productivité : au moins 1,5 milliards d’euros ! »

Le plan d’action de la Commission européenne contre la résistance antimicrobienne, d’une durée de 5 ans, propose 12 actions clés.

« C’est une bonne chose que la Commission propose un tel plan, mais il faut aller plus loin, et remettre en question l’élevage et l’aquaculture intensives. Trop nombreux dans des espaces réduits, les animaux sont victimes de maladies et l’usage d’antibiotiques se généralise. C’est tout un mode de production qu’il faut repenser. Il est temps de repenser les conditions de bien-être des animaux », selon l’eurodéputée écologiste.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension