Le débat public national sur les nanotechnologies s’ouvre à Strasbourg sous le signe de l’Europe!

15 octobre 2009
Ce soir, jeudi 15 octobre, est lancé à Strasbourg le débat public national sur les nanotechnologies. Premier des 17 débats, mis en oeuvre par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) qui se dérouleront dans toute la France jusqu’au 24 février 2010, celui-ci s’intéressera plus particulièrement à la «gouvernance européenne» et accueillera plusieurs personnalités européennes, dont des représentants de la Commission Européenne et du Parlement Européen.

Cette consultation fait suite aux engagements pris lors du Grenelle de l’environnement de permettre un débat large et transparent sur les risques et conditions de développement des nanotechnologies, comme avaient eu lieu, en leur temps, les concertations nationales sur les OGMs et sur les Risques industriels.

Compte tenu des enjeux mondiaux en matière de recherche et d’innovation dans le domaine des nanomatériaux manufacturés et des nanosystèmes, invitée à présenter la position du Parlement Européen et de la législation en la matière, Sandrine Bélier, eurodéputée membre de la Commission Environnement se réjouit que «la France donne le ton à l’Europe sur le sujet».

Pour Sandrine Bélier: «La dimension européenne de ce débat est essentielle. A l’heure actuelle et malgré la nécessité grandissante, dans le domaine des ‘nanos’, tout est à mettre en place ! Et c’est un des rôles de l’Union Européenne et du Parlement européen d’adopter un cadre règlementaire clair pour garantir aux citoyens européens que les produits de leur vie quotidienne sont parfaitement sûrs pour leur santé et leur planète et correspondent à leurs valeurs éthiques. Il devient urgent d’adopter une réglementation claire et d’exiger la transparence et une information complète sur les nanoparticules aujourd’hui présentes dans de nombreux produits».

Et l’eurodéputée Europe Ecologie Région Est d’ajouter que «l’organisation de ce débat public national pourrait inspirer le Parlement Européen à organiser, dans la foulée, une Agora Citoyenne* sur le sujet!».

[|[(
Rendez-vous est donné
ce jeudi 15 octobre, à partir de 19h30
Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg – Auditorium A. Schweitzer)]|]

* L’Agora citoyenne est un nouveau mécanisme de concertation européenne : en 2007, les citoyens ont été interrogés sur «Le futur de l’Europe» et en 2008 sur «Le changement climatique».

Partager cet article

Un commentaire

  • pierre dit:
     - 

    Il ressort de ce débat une grande confusion. Le grand public qui était venu s’informer est rentré bredouille. Le terme « nanotechnologies » regroupe un ensemble très disparate de matériaux ou de procédés dans des domaines d’application très variés, trop variés !

    J’ai entendu parler des puces RFID à cette soirée mais je n’ai pas encore saisi le rapport entre les puces RFID et les nanotechnologies…

    Les participants à ce débat auraient du faire preuve d’un effort de pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension