Communiqué
Le scandale Volkswagen : la partie visible de l’iceberg
par Lise
28 septembre 2015 Environnement Santé Mobilité Pollution
Alors que le 22 septembre dernier, étaient révélées les fraudes de Volkswagen sur les tests anti-pollution de véhicules diesel, Karima DELLI rappelle que les révélations de la semaine dernière ne sont que la partie visible de l’iceberg. Les travaux de l’ONG Transport & Environment démontrent ainsi qu’il existe environ 40% de différence entre les résultats des tests d’émission de CO2, la consommation de carburant et la réalité.

 

Pour Karima DELLI, députée européenne, porte-parole Transports pour les Verts au Parlement européen :

« Cette étude vient nous rappeler que les révélations de la semaine dernière ne sont que la partie visible de l’iceberg. Depuis plusieurs années déjà, les ONG alertent sur la supercherie des tests d’homologation en vigueur qui sous-estiment les émissions réelles des véhicules diesel ET essence.

C’est la raison pour laquelle, je pense que le Parlement européen doit ouvrir une commission d’enquête temporaire sur l’ensemble des constructeurs européens.
L’étude de Transports & Environnement révèle qu’un véhicule sur deux dépasserait la limite européenne d’émissions fixée à 130 g / km de CO2 et qu’il peut y avoir une consommation d’essence jusqu’à 50% supérieure à ce que vantent les constructeurs.
Ce n’est pas seulement un « dieselgate » mais une tromperie à l’échelle mondiale de nombreux constructeurs. Les sirènes du greenwashing ont été trop puissantes, quitte à mentir aux usagers.

Au regard de ces chiffres, je rappelle qu’il est nécessaire de mettre en place un nouveau cycle de tests fiables sans céder à la pression des constructeurs qui avancent à reculons.

Enfin, une politique efficace de réduction de la pollution de l’air et de lutte contre le réchauffement climatique ne se fera pas sans une taxation cohérente avec le principe de pollueur-payeur. Au delà des normes européennes sur les constructeurs, les européens doivent mettre en place une fiscalité verte en taxant les carburants les plus polluants comme le diesel ou le kérosène."

lire aussi





Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation