Communiqué
Le secteur vestimentaire ne doit plus fermer les yeux sur les conditions de travail des employés
par Antoine
27 avril 2017 Développement International Droits sociaux Commerce
Malgré l’opposition conservatrice, le Parlement européen a adopté un rapport d’initiative appelant la Commission à proposer une législation mettant en place un devoir de vigilance obligatoire pour la chaîne d’approvisionnement du secteur vestimentaire.

 
L’adoption de ce texte est une victoire pour le groupe Verts/ALE qui a œuvré à la construction d’une majorité souhaitant aller plus loin que les initiatives volontaires qui existent dans le secteur mais se sont montrées inefficaces.

Pour Pascal DURAND : « Certaines marques ont cherché à introduire des standards volontaires pour protéger les employés des usines d’approvisionnement du secteur vestimentaire dont les conditions de travail et de vie sont souvent choquantes. Or, 4 ans après le drame du Rana Plaza et alors que les familles des 1129 travailleurs tués ne sont pas encore indemnisées, il est évident que ces initiatives ponctuelles sont inefficaces. Nous nous félicitons donc de l’adoption de ce rapport malgré la pression des conservateurs qui semblent toujours hésitants à protéger les salariés lorsque cela pourrait nuire au profit des grands groupes. Nous appelons ainsi la Commission à proposer un texte protecteur des employés dans le secteur de la confection vestimentaire qui emploie 75 millions de personnes dans le monde.
Nous devons nous assurer que les travailleurs qui produisent nos vêtements sont payés décemment, peuvent se syndiquer et travailler dans un environnement sécurisé. Personne ne devrait payer de sa vie la mode vestimentaire dans nos pays. »

Pour télécharger et diffuser l’image ci-dessus : https://europeecologie.eu/IMG/arton11862.jpg

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation