Les eurodéputés souhaitent renforcer l’accès aux services bancaires de base pour les plus défavorisés
4 juillet 2012 Finance Économie
Le Parlement européen vient d’adresser une résolution pré-législative à la Commission européenne concernant l’accès des citoyens européens les moins favorisés aux services bancaires de base.

Pour Karima Delli, députée européenne Europe Ecologie - Les Verts et membre de la commission de l’Emploi et des affaires sociales du PE :

"Aujourd’hui, 6,4 millions d’Européens parmi les plus pauvres, qu’il s’agisse d’étudiants, de personnes âgées ou de sans-abris, sont privés de l’accès aux services bancaires de base. Ce type de services constituent de plus en plus un préalable à l’inclusion sociale, notamment lorsqu’il s’agit de payer un loyer, des factures, ou de recevoir un salaire. Si douze pays européens ont déjà mis en place des obligations légales garantissant cet accès, ou au moins un code de conduite en la matière, les quinze autres n’ont absolument rien prévu en la matière.

Je me réjouis que le Parlement européen demande formellement à la Commission de proposer une directive contraignante afin de garantir l’accès aux services bancaires de base à chaque citoyen résidant dans l’Union. Ainsi, l’accès à un compte bancaire devrait être fourni par les banques commerciales sans considération du revenu, de l’activité, de l’historique en matière de crédit ou du niveau de solvabilité de l’individu. Pour être effectif, cet accès devrait être fourni gratuitement ou à un prix abordable.

Je regrette toutefois que la Commission ait reculé au cours des derniers mois sur ce projet de directive, suite à la pression du lobby bancaire. Elle s’est contentée de proposer une recommandation non-contraignante, ce qui laisse malheureusement percevoir à la fois la faible capacité de la Commission à servir l’intérêt des ses citoyens les plus défavorisés, et sa perméabilité à des lobbys puissants qui continuent de dicter leur loi, malgré les enseignements tirés de la plus grave crise financière depuis l’après-guerre. La Commission doit désormais tenir compte des demandes claires adressées par le Parlement européen et faire de rapides propositions."

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation