Lisbonne : l’exécutif français au pied du mur

3 novembre 2009
Communiqué des député-e-s européens d’Europe Ecologie

Paris, le 3 novembre 2009

Après la décision de la cour constitutionnelle thèque, intervenue ce matin, plus rien ne permet au Président tchèque, Vaclav Klaus, de continuer son travail d’obstruction à la ratification du Traité de Lisbonne.

Les député-e-s européens d’Europe Ecologie demandent donc que ce Traité qui
donne, avec la co-décison, des pouvoirs élargis au Parlement européen dans
de nombreuses politiques communautaires (commerce international,
agriculture, pêche…) entre en vigueur le plus vite possible.

Enfin, les députés d’Europe Ecologie soulignent que l’exécutif français
est maintenant au pied du mur en ce qui concerne la désignation des deux
parlementaires européens supplémentaires attribués à la France par
l’entrée en vigueur du nouveau texte. Pour les parlementaires d’Europe
Ecologie, la seule voie démocratique possible, dans ce domaine, réside
dans la stricte prise en compte des résultats des élections européennes de
juin 2009.

Contact presse
Frédérique Tarride

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension