Malala Yousoufsai au Parlement européen : un message d’espoir pour les 57 millions d’enfants privés d’éducation dans le monde

20 novembre 2013
En octobre dernier, Aung San Suu Kyi était venue recevoir son prix Sakharov, 23 ans après. Aujourd’hui, c’est à nouveau une femme forte et déterminée qui était devant les eurodéputé-e-s et les anciens lauréats du Prix Sakharov présents dans l’hémicycle pour fêter le 25ème anniversaire de ce prix.
Le prix Sakharov récompense des personnalités qui luttent contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression. Il était cette fois remis à Malala Yousoufsai, jeune pakistanaise de 16 ans, dont le pays reste le 3ème État au monde le plus dangereux pour les femmes. La jeune Malala est d’ailleurs toujours menacée de mort par les talibans. Pourtant, elle continue avec courage de se battre pour l’éducation des enfants, en particulier celle des filles à travers le monde. Sa présence aujourd’hui au Parlement européen vient rappeler combien l’accès à ce droit fondamental et la lutte contre l’obscurantisme vont de pair.

Nicole Kiil-Nielsen, eurodéputée EELV, membre de la Commission pour les droits des femmes et l’égalité des genres a tenu à souligner : « En cette journée internationale des droits de l’enfant, c’est un symbole fort que cette jeune fille de 16 ans, la première enfant à qui le Prix Sakharov est décerné, soit parmi nous. C’est l’éducation qui est la clé ; elle donne aux filles et aux femmes la liberté de prendre des décisions qui améliorent leurs vie, elle donne surtout aux femmes une véritable autonomie. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension