Normes diesel : les eurodéputés écolos lancent un appel à Ségolène Royal

En plein scandale Volkswagen, le Parlement européen a permis par son vote mercredi 3 février aux constructeurs automobiles de pouvoir dépasser les normes anti-pollution. Les eurodéputés écologistes ont décidé d’écrire à Ségolène Royal, lettre reprise dans l’Obs qui interviewe pour l’occasion Karima DELLI.
Le scandale Volkswagen fait des petits. Depuis les révélations sur le système de contournement des normes anti-pollution mis en oeuvre par le constructeur allemand, la suspicion se porte sur l’ensemble de l’industrie automobile européenne.

Alors que chaque Etat est tenté de défendre ses champions nationaux, Bruxelles peine à imposer une conversion progressive mais certaine du parc automobile du Vieux continent, majoritairement équipé de moteurs diesel.

Dernière épisode en date : le Parlement européen a décidé mercredi 3 février d’autoriser les constructeurs à dépasser les normes d’émissions. La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, s’en est émue dans « Le Parisien » jeudi matin :
Instaurer des normes plus laxistes, c’est comme donner un droit à polluer aux constructeurs automobiles. »

La députée européenne écologiste Karima Delli a choisi de réagir, elle, en adressant, avec ses confrères et soeur Pascal Durand, Yannick Jadot, Philippe Lamberts, Michèle Rivasi et Claude Turmes, une lettre à la ministre (consultable à la fin de l’article).

Interview à lire sur l’Obs

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*