« Nous voulons la transparence sur les tampons »

25 février 2016
Les alertes sur les produits toxiques présents dans des produits de consommation quotidienne tels que les tampons se multiplient. A quelques jours de la journée des droits des femmes, Karima DELLI interpelle la Commission européenne dans l’hémicycle, tampon à la main, pour exiger de la transparence de la part de l’industrie et une législation européenne pour protéger les Européennes.
 
Depuis plusieurs années déjà, des études scientifiques nous ont alertés sur la composition des produits hygiéniques tels que les tampons et de leur emballage. Par le biais de pétitions citoyennes, des centaines de milliers d’Européennes et d’Européens, se sont prononcés pour une transparence de la part de l’industrie avec un étiquetage complet des composants chimiques. Mardi 23 février encore, une association de consommateurs français révélait la présence de substances dangereuses dans près de deux cents produits de consommation courante, parmi lesquels serviettes et tampons hygiéniques.

Karima DELLI brandit un tampon dans l’hémicycle européen pour dénoncer une industrie qui fait la sourde oreille et se cache derrière le fait qu’aucune législation européenne ou nationale ne l’y contraint aujourd’hui. Interrogée en décembre 2015, la Commission européenne annonçait qu’elle n’envisageait pas de nouvelles mesures réglementaires. L’eurodéputée écologiste souligne la mobilisation croissante des Européennes à l’instar de Mélanie Doerflinger, jeune femme à l’origine d’une pétition déjà soutenue par 185 000 Françaises. Alors que nous nous apprêtons à marquer le 8 mars, la journée des droits des femmes, Karima Delli demande à la Commission d’agir pour les droits des consommatrices ne en revoyant sa position et à faire des propositions concrètes sur ce sujet au Parlement européen.

http://dai.ly/x3u83qn

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension