Nouvelle liste noire : un indispensable outil contre la pêche illégale
15 novembre 2012 Agriculture et Pêche Pêche

La Commission européenne a publié aujourd’hui une liste noire désignant des pays ne coopérant pas à la lutte contre la pêche illégale, non réglementée et non déclarée (INN). Depuis de nombreuses années, le groupe des eurodéputés Verts exige des mesures plus strictes et plus sévères pour combattre la pêche illégale. Communiqué de Jean-Paul Besset.
Jean-Paul Besset, eurodéputé EELV, membre de la commission Pêche, déclare :

« Cette liste noire est un outil essentiel pour sanctionner la pêche illégale et y mettre un terme. Cette forme de piraterie menace les stocks de poissons les plus vulnérables qui représentent jusqu’à un tiers des captures mondiales. L’Union européenne a mis en place des règles pour lutter contre la pêche INN mais cette pratique illégale et destructrice continue à l’échelle mondiale. Des compagnies de pêche européennes battant pavillon dans les pays identifiés dans cette liste noire ou qui exploitent les eaux de ces mêmes pays échappent à la réglementation européenne. »

« Cette liste est la première du genre, sa publication renforce le combat de l’Union européenne contre la pêche illégale. Je me félicite de l’initiative de la Commission européenne qui doit maintenant s’engager à appliquer des sanctions à ces pays. La marche est encore longue. De nombreux pays susceptibles d’être acteurs ou complices de la pêche INN devront être encore identifiés. La Commission devra alors élargir la liste dès l’obtention de preuves évidentes et la compléter par les noms des navires de pêche pillant les mers. »


(1) La liste comprend 8 pays : Belize, Cambodge, Fidji, Guinée, Panama, Sri Lanka, Togo et Vanuatu.

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation