25 novembre 2011

Dans ma circonscription Massif Central - Centre, la maison de l’Europe en Limousin a demandé aux 5 eurodéputés de s’exprimer sur les principales avancées que nous constatons dans les dossiers dont nous avons la charge au Parlement.

A mi-mandat, c’était une bonne occasion d’écrire quelques mots sur la vie au Parlement européen et de l’illustrer par une belle avancée.

A quoi sert le Parlement européen ?
A pas grand chose, dit-on. Ou à produire des règlements complexes qui empoisonnent les citoyens de base.

Nouveau député européen élu en 2009 sur une liste d’Europe Ecologie, je peux témoigner du contraire : le Parlement européen travaille intensément pour l’intérêt général des 500 millions d’Européens ; ses innombrables rapports, recommandations ou déclarations construisent maille après maille un espace commun qui améliore la vie de chacun et régule les activités dans un sens plus harmonieux.

Les exemples sont nombreux.
J’en retiens particulièrement un : le vote, en octobre 2010, à une large majorité du Parlement, en faveur d’une taxe européenne sur les transactions financières qui, cet automne, devrait devenir une directive.
Taxer les mouvements financiers et la spéculation qui mettent à mal nos sociétés, trouver des marges de manoeuvre financière en cette période de vache maigre, voilà une initiative courageuse et utile qui envoie un signal fort sur la manière de sortir de la crise qui accable l’Europe et l’humanité.

Jean-Paul Besset


Biographie

Contact
Presse

Mots-clés

Articles les plus lus

Powered by Dailymotion

Réseaux sociaux & RSS

Twitter des eurodéputésFacebook des eurodéputésFlux XML / RSS de ce site