Protection de la biodiversité : une facture salée

4 septembre 2012
En octobre prochain, les pays signataires de la Convention sur la diversité biologique se réuniront en Inde. La question du financement des actions de protection du patrimoine naturel sera une nouvelle fois au coeur des débats. Avec quels moyens mettre un frein à l’érosion de la biodiversité et au pillage des ressources ? Les eurodéputés EELV aborderont le sujet dès le jeudi 6 septembre, au Parlement européen de Bruxelles, lors d’une conférence publique.
Les services rendus à l’humanité par la faune et la flore sont fournis gratuitement… mais leur disparition a un coût élevé. Purification de l’eau, recyclage de l’oxygène et du carbone, fertilité des sols… les activités humaines et nos choix de développement, en particulier ces cinquante dernières années, ont déjà amoindri ces phénomènes et conduit à des pertes irrémédiables des ressources naturelles. Pour empêcher cet épuisement de la biodiversité et conserver ce patrimoine inestimable, la communauté internationale va devoir mettre la main à la poche.

Dans quelques semaines, les 168 pays signataires de la Convention sur la diversité biologique se réuniront pour la onzième fois (depuis la rédaction du texte lors du Sommet de Rio en 1992). A Hyderâbâd en Inde, ils devront se confronter à la question de la mobilisation des ressources et des financements innovants pour la protection de la biodiversité – le nerf de la guerre sur lequel les débats s’étaient enlisés lors de la dernière édition à Nagoya en 2010. Ils devront également acter la mise en œuvre du Protocole conclu il y a deux ans sur l’accès et le partage des avantages (APA) visant à mettre un terme à la « biopiraterie ». Un nouvel outil juridique qui suscite beaucoup d’espoir et permettra de stopper l’appropriation et la commercialisation des savoirs traditionnels des peuples indigènes.

Les mesures prises à Hyderâbâd seront-elles à la hauteur de nos attentes ? Catherine Grèze et Sandrine Bélier poseront notamment la question à Vandana Shiva, Nicolas Hulot et Thierry Lucas qui seront présents lors de cette conférence du groupe des eurodéputés Verts/ALE au Parlement européen de Bruxelles, le jeudi 6 septembre de 15 h à 18 h 30.

(Photo Une : Arnaud Abélard/Flickr Licence CC)

– Toutes les informations sont disponibles sur Greens-efa.eu

– Cette conférence sera diffusée en direct sur la Greenmediabox

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension