Communiqué
L’approche dysfonctionnelle des Etats européens sur les migrations
par Lise
15 juin 2016 Réfugiés Turquie
La Commission européenne a dévoilé un nouveau volet des plans européens pour la migration qui provoque l’ire d’Eva JOLY membre Verts-ALE de la Commission justice et affaires intérieures. Pour la députée européenne écologiste ses propositions absurdes attestent, une fois de plus, de l’absence de véritable réponse européenne à la crise des réfugiés.

 
"Les propositions soutenues par la Commission attestent, une fois de plus, de l’absence de véritable réponse européenne à la crise des réfugiés. Elle est inconséquente en proposant de renvoyer vers la Grèce les réfugiés arrivés sur le continent.

Cette pratique découlant du système de Dublin est, à juste titre, critiquée depuis longtemps parce qu’elle porte atteinte aux droits des réfugiés et provoque l’engorgement des structures dans les pays situés en première ligne lors de leur arrivée sur le continent. Déplacer les demandeurs d’asile sans même considérer leurs droits est inacceptable.

Quant à la réinstallation des réfugiés, la quasi absence de progrès est clairement liée au refus des gouvernements d’assumer leurs responsabilités dans cette crise humanitaire. Avec moins de 5% des personnes réinstallées par rapport aux engagements initiaux et un désengagement croissant depuis l’accord avec la Turquie, l’Union européenne offre un tableau absolument déplorable."

Nous contacter

contact@europeecologie.eu

Parlement européen
Délégation Europe Ecologie au Groupe Verts/ALE
Bureau ASP 4 F 146
47-53, rue Wiertz
B.1047 Bruxelles

Les eurodéputés de la délégation