Sécurité routière : mise en danger de la stratégie européenne

10 juin 2015
Mardi 9 juin, la Commission européenne a annoncé l’abandon sine die de l’objectif de réduction de blessés graves sur la route à horizon 2020 (-35%) au motif d’une simplification de la legislation dans le cadre du programme REFIT. Il est inacceptable de brader la sécurité routière dénonce Karima DELLI.
Mardi 9 juin, la Commission européenne a annoncé l’abandon sine die de l’objectif de réduction de blessés graves sur la route à horizon 2020 (-35%) au motif d’une simplification de la législation dans le cadre du programme REFIT. Pour Karima DELLI, porte-parole des Verts/ALE sur les transports et la sécurité routière :

Concrètement le programme REFIT se traduit par l’abandon de textes jugés « encombrants » par les lobbies de l’Union européenne.

Plus de 80 projets de loi en cours en ont déjà fait les frais (notamment le paquet économie circulaire ou encore la directive congé de maternité) et, avec le retrait du programme de réduction des blessés graves de la route, c’est aujourd’hui la sécurité routière qu’on voudrait brader !

Comme nous l’avons spécifié au Président de la Commission européenne, Monsieur Juncker : 200 000 personnes en 2014 portent les séquelles d’accidents graves de la routes, le nombre d’accidents graves ayant augmenté de 3% en 2014.

Cette décision intervient à un moment où nous savons que les chiffres de 2014 sur le nombre de morts sur les routes affichent un mauvais bilan en France (+5%) et quelques jours après que la Commission se soit engagée à redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs de réduction de morts sur la route d’ici 2020 (1)

En clair, cette décision est un non-sens qui ne doit pas passer inaperçu plus longtemps. A la veille du Conseil européen des Transports, un sursaut est nécessaire »

(1) Communiqué de la Commission européenne du 24 mars, disponible ici :
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-15-4656_en.htm

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*