Sida : pas question de baisser les bras

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA (tous les ans le 1er décembre), les eurodéputés Europe Ecologie ont tenu à rappeler leur engagement sur un sujet plus que jamais d’actualité.
 

Yannick Jadot inste sur le fait que sans nouveaux financements de la lutte contre le SIDA, l’épidémie rebondira, et fera encore plus de victimes. Il appelle la France à honorer ses engagements financiers et assumer sa part.
 


Michèle Rivasi, quand à elle, rappelle qu’à 610 euros les 60 comprimés ou à 41 000 euros les 3 mois de traitements, certains traitements anti-VIH et anti-hépatites sont exorbitants. Mettre fin au SIDA passe aussi par la garantie de l’accès aux médicaments à des prix abordables.
 


Lutter contre les discriminations et les préjugés autour de la séropositivité c’est aussi lutter contre le SIDA rappelle Karima Delli.
Elle recommande vivement la lecture du rapport de l’association AIDES qui révèle les multiples discriminations à l’égard des personnes concernées par le VIH ou les hépatites.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension