Vers la libéralisation des visas entre la Turquie et l’UE

16 décembre 2013
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Bruxelles, le 16 décembre 2013

Turquie
Vers la libéralisation des visas entre la Turquie et l’UE

Lundi 16 décembre, la Commission européenne et le gouvernement turc ont signé simultanément un accord de réadmission et l’ouverture d’un dialogue pour la libéralisation des visas.

Réagissant à la signature de l’accord, Hélène FLAUTRE présidente de la délégation UE-Turquie a déclaré :

 » Au maximum dans trois ans et demi, les citoyens turcs pourront voyager sans une procédure de visa souvent longue et humiliante ! Le traitement des citoyens turc sera enfin bientôt aligné sur celui des citoyens des autres pays candidats à l’accession. C’était une demande de longue date de nos interlocuteurs en Turquie, tous statuts confondus, et c’est une bonne nouvelle pour les relations entre l’Europe et la Turquie.

Cependant, la signature d’un accord de réadmission est une contrepartie chère payée : le rapprochement entre la Turquie et l’UE ne se fait-il pas sur le dos des nationaux de pays tiers, migrants ou réfugiés, qui subissent trop souvent des situations dramatiques en voulant rejoindre l’Europe ? C’est notamment déjà le cas, à la frontière turco-bulgare ou dans la mer Égée, pour les réfugiés de Syrie, comme l’ont montré de nombreux rapports récents d’ONG. Je demande donc à ce que la mise en œuvre de cet accord soit placée sous haute surveillance démocratique afin de garantir pleinement les droits fondamentaux des personnes migrantes. « 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension