Les Etats-membres doivent tirer les conséquences de l’échec de la politique migratoire européenne

23 octobre 2013
Le Parlement européen a adopté aujourd’hui une résolution appelant l’UE et les Etats-membres à mettre un terme aux tragédies qui se répètent aux frontières maritimes de l’Union européenne, notamment à Lampedusa. Communiqué de presse.
Hélène Flautre, députée européenne (groupe Verts-ALE), membre de la Commission des Libertés Civiles, s’exprime :

« Le Parlement européen lance un appel clair à l’Union et ses États membres pour que cessent les drames qui ont coûté la vie à plus de 20.000 personnes en 20 ans. Cette hécatombe est la preuve la plus dramatique de l’échec de la politique migratoire européenne.

Si les instruments européens de surveillance aux frontières doivent être pleinement utilisés pour renforcer les moyens de sauvetage en mer, cela reste une réponse dans l’urgence. Les eurodéputés appellent les chefs d’État et de gouvernement réunis au Conseil européen les 24 et 25 octobre à se saisir de l’ensemble des outils à leur disposition en matière de visa, d’asile, de protection humanitaire et d’immigration légale pour prévenir de nouveaux départs périlleux.

Plus globalement la politique migratoire européenne, profondément pervertie par les approches nationalistes et l’obsession sécuritaire, doit être urgemment repensée sur le fondement des réalités migratoires et portée par un esprit européen de pragmatisme, de fraternité et de responsabilité. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension