Chaîne humaine : 120000 mains liées contre le nucléaire

12 mars 2012
Tandis que le Japon commémorait l’anniversaire de l’accident nucléaire de Fukushima, des manifestations contre le nucléaire ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans toute la France. Une chaîne humaine «pour sortir du nucléaire» a notamment été formée dans la vallée du Rhône, longue de 230 km.
A l’occasion de l’anniversaire de la catastrophe de Fukushima, ce dimanche 11 mars 2012, une « chaîne humaine pour sortir du nucléaire », a rassemblé près de 60000 participants le long de la nationale 7, entre Lyon et Avignon. Avec pas moins de 14 réacteurs, la vallée du Rhône est des plus symboliques : c’est la région la plus nucléarisée d’Europe.

Des dizaines de cars étaient venus d’Allemagne, de Suisse, de Belgique et de toute la France pour participer à ce rassemblement. Les eurodéputés EELV Eva Joly, Michèle Rivasi, José Bové ainsi que Yannick Jadot étaient réunis ensemble, en face de la centrale nucléaire de Cruas. Eva Joly, candidate d’EELV à la présidentielle, a expliqué :

« Je trouve cela très symbolique que la chaîne humaine soit devant cette centrale. C’est une mobilisation citoyenne, pour clairement dire que le peuple de France ne veut pas de l’énergie nucléaire. Nous voulons sortir du nucléaire.
C’est un moment où nous marquons l’anniversaire de l’horrible tragédie de Fukushima. C’est pour ne pas oublier. C’est aussi un geste de solidarité avec le peuple japonais.
Il faut marquer notre espoir qu’avec le changement programmé de président et de gouvernement, nous allons travailler à la sortie du nucléaire ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*