Délégation Europe Écologie : qui fait quoi ?

Suite à l’élection européenne du 26 mai 2019, 12 élu.e.s Europe Écologie ont rejoint le groupe des Verts/ALE au Parlement européen. Voici leurs engagements respectifs au sein des plus de 20 commissions parlementaires et des délégations du Parlement européen en charge des relations avec les pays et régions tiers.

La délégation est co-présidée par Michèle RIVASI et David CORMAND.

Mounir SATOURI en est le secrétaire général.

Gwendoline DELBOS-CORFIELD fait le lien entre la délégation Europe Écologie et le Bureau du groupe parlementaire des Verts/ALE dont elle est Vice-Présidente.

Ci-dessous le tableau des Commissions suivies par les élu.e.s de la délégation.

COMMISSION

MEMBRES

  Affaires étrangères (AFET)

  Mounir Satouri, Salima Yenbou

  Agriculture et développement rural (AGRI)

  Benoit Biteau

  Budgets (BUDG)

  David Cormand, Karima Delli

  Culture et éducation (CULT)

  Salima Yenbou

  Développement (DEVE)

  Benoit Biteau, Michèle Rivasi, Caroline Roose

  Affaires économiques et monétaires (ECON)

  Damien Carême

  Emploi et affaires sociales (EMPL)

  Mounir Satouri, Salima Yenbou

  Environnement, santé publique et sécurité alimentaire (ENVI)

  Yannick Jadot, Michèle Rivasi, Marie Toussaint

  Marché intérieur et protection des consommateurs (IMCO)

  David Cormand

  Commerce international (INTA)

  Yannick Jadot

  Industrie, recherche et énergie (ITRE)

  François Alfonsi, Damien Carême, Marie Toussaint

  Affaires juridiques (JURI)

  Marie Toussaint

  Libertés civiles, justice et affaires intérieures (LIBE)

  Damien Carême, Gwendoline Delbos-Corfield

  Développement régional (REGI)

  François Alfonsi, Caroline Roose

  Transports et tourisme (TRAN)

  Karima Delli (Présidente)

  Affaires constitutionnelles (AFCO)

  Gwendoline Delbos-Corfield

  Pêche (PECH)

  Benoit Biteau, Caroline Roose

  Pétitions (PETI)

   –

  Droits de la femme et égalité des genres (FEMM)

  Gwendoline Delbos-Corfield

  Contrôle budgétaire (CONT)

  Michèle Rivasi

  Droits de l’homme (DROI)

  Mounir Satouri

  Sécurité et défense (SEDE)

  Mounir Satouri

 

Et la répartition des présences dans les différentes délégations :

  François Alfonsi

  Union pour la Méditerranée, ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), Machrek

  Benoît Biteau   Communauté andine, ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) 
  Damien Carême   Afrique du Sud 
  David Cormand   Péninsule coréenne, ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) 
  Gwendoline Delbos-Corfield   Turquie, Serbie, coopération septentrionale, Suisse, Norvège, Islande, Espace économique européen
  Karima Delli   Chine 
  Michèle Rivasi   ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) 
  Caroline Roose  Union pour la Méditerranée, ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), Palestine 
  Mounir Satouri   Union pour la Méditerranée, OTAN, pays du Maghreb et Union du Maghreb arabe (y compris les commissions parlementaires mixtes UE-Maroc, UE-Tunisie et UE-Algérie)
  Marie Toussaint   USA, Amérique latine, Communauté andine 
  Salima Yenbou   Union pour la Méditerranée, Turquie

 

Pour en savoir plus sur la délégation Europe Écologie au Parlement européen, consultez notre brochure de présentation ou téléchargez-la en pdf.

 

Partager cet article

3 commentaires

  • UbUcop22 dit:
     - 

    Le « JEU » des alliances, à priori …..nécessaire…., ne devra nullement « sentir » le compromis au nom du soi disant pragmatisme qui devrait aboutir à une « politique » du VIEUX MONDE accrocher au « vertue  » des solutions d’attente ! …. Il est urgent de s’appuyer sur les données du GIEC et ses préconisations et D’AGIR !!!! …. Pas sur le Gran BlaBla d’Ubu libérale….

  • Symbollum dit:
     - 

    Quelle belle équipe pour pousser une transition Ecologique Economique et Sociale tant attendue par les citoyens européens.
    De tous coeur avec vous !

  • Alpin dit:
     - 

    Ayant parcouru une cinquantaine de pays à travers la planète j’ai sans aucun mal pu juger de son état, au vu de faits particulièrement révoltant sur non seulement la souffrance animale et sa marchandisation mais aussi sur la cruauté animale lors de battue et chasses en France et ailleurs je me suis solidariser à parti animaliste avec un soutien indéfectible pour les verts.
    Aussi il serait judicieux lors des prochaines élections d’ouvrir un volet et d’associer tout en laissant libre d’existence ce partis qui a compté dernièrement 490000 votants dans une liste fusion afin de contraindre le gouvernement actuel à plus d’engagement en faveur des animaux.
    Au même titre que votre soutien pour les migrants dont à mon avis la solution est une aide mondiale de reconquête de leur pays d’origine pour leur avenir, loin de la précarité et de l’enfilade de tentes qui jour après, jour s’allonge sur les trottoirs de nos villes.