Hélène Flautre : le processus de démocratisation de la Turquie nécessite le soutien de l’UE

10 février 2010
Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté son rapport de suivi 2009 concernant la Turquie. Il expose les réformes importantes nécessaires en Turquie et soutient la volonté et la capacité de la société à s’investir dans un processus d’ouverture démocratique.
Communiqué de presse du 10 février 2010

« Je me félicite que le Parlement européen renouvelle son appel aux forces politiques turques pour parvenir à une nouvelle Constitution, seule véritable garantie d’une Turquie démocratique. C’est précisément en raison des difficultés rencontrées sur ce chemin que notre soutien et la perspective de l’adhésion doivent être constants et durables.

Sur ce point, je regrette que le Parlement se montre moins déterminé que la Présidence de l’Union européenne qui a réaffirmé que les négociations d’adhésion sont là pour garantir l’adhésion de la Turquie à l’UE dans l’avenir.

Je me réjouis enfin que le Parlement appelle toutes les parties concernées à soutenir le processus de négociation à Chypre. Dans ce moment historique, l’UE elle même doit résolument s’y engager. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*