La mobilisation continue contre le traité transatlantique

23 septembre 2015
Depuis plus de deux ans, l’Union européenne négocie un accord de libre-échange avec les États-Unis. Au-delà de la suppression des droits de douane, il s’agit de rapprocher les réglementations qui encadrent nos marchés, nos modes de production, nos modes de vie. Alimentation, santé, services publics, bien-être animal, OGM, données personnelles et libertés numériques, droits sociaux, environnement… tout est sur la table des négociations!

Pour les écologistes, cet accord menace les législations qui protègent les citoyens, les travailleurs et l’environnement. C’est un danger pour nos démocraties. C’est pourquoi nous menons depuis plus de deux ans, avec les organisations de la société civile française et européenne, une campagne de sensibilisation et de mobilisation pour dire « Stop au TAFTA! ».

A l’ouverture des négociations en 2013, nous étions parmi les seuls à s’opposer au TAFTA. Si le Parlement n’aura son mot à dire qu’une fois l’accord négocié et signé, il ne pouvait rester silencieux face à la mobilisation des citoyens et de la société civile. Quinze commissions parlementaires se sont prononcées sur les enjeux du traité, dans le cadre du rapport d’opinion Lange. OGM, clonage, viande aux hormones, services publics et sociaux, accès à la santé, droits et libertés numériques, les écologistes ont réussi à convaincre une partie de leurs collègues des effets néfastes que le TAFTA pourrait avoir sur de nombreux aspects de la vie quotidienne des Européen-nes.

Retour sur ce combat au sein et en dehors des institutions pour que la démocratie l’emporte contre les intérêts de quelques multinationales, pour que le projet européen ne se dilue pas dans le grand marché transatlantique.

Télécharger ci-dessous la fiche sur le TAFTA de la délégation Europe Ecologie:
(pdf 197.77Ko)
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*