Accords de libre-échange avec le Canada et les États-Unis

11 septembre 2014
Ce jour, jeudi 11 septembre, la Commission européenne a rejeté l’enregistrement de la première ICE (1) demandant l’arrêt des négociations pour les deux accords de libre-échange en cours de négociation avec l’Amérique du Nord , c’est-à-dire, l’accord avec le Canada (CETA) et celui avec les États-Unis (TAFTA).

Pour Yannick JADOT, vice-président de la Commission du commerce international et porte-parole des verts sur ces deux dossiers:

« Au moment où l’Union européenne souffre d’un tel déficit démocratique, où les opinions publiques sont de plus en plus inquiètes de ces négociations, enterrer cette initiative est une erreur politique. La Commission et le Conseil ne pourront pas toujours exclure les citoyens des discussions sur un accord qui impactera leur environnement, leur santé et leur capacité à décider de choix de société et de modes de vie.

Le nouveau Président de la Commission européenne, Monsieur Juncker, a indiqué clairement que les préoccupations des citoyens devaient être prises en compte, c’est pourquoi nous lui demandons de revenir sur cette décision et de faire en sorte que l’initiative citoyenne aille de l’avant.

Le groupe des Verts au Parlement européen continuera d’œuvrer, comme il le fait depuis des années, pour un maximum de transparence sur cette négociation dont les enjeux sont déterminants pour la survie du modèle européen. »

(1) L’ Initiative Citoyenne Européenne permet à un million de citoyens européens de participer directement au développement des politiques européennes en demandant à la Commission européenne de faire une proposition législative:
Partager cet article

2 commentaires

  • Roger NYMO dit:
     - 

    Il ne nous reste plus qu’à commémorer en France la victoire du NON (54,68%) à la question :

    « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution pour l’Europe ? »,

    Fêtons le dixième anniversaire de cette victoire le 29 mai 2015, avec une grève générale illimitée et des manifestations festives et familiales partout en France.

    Exigeons en masse, et de manière non violente, le vital démantèlement de la Banque Centrale Européenne et le choix d’une langue commune européenne autre que l’anglais ou le russe.

  • Wagner Kristina dit:
     - 

    ne pas tenir compte de la volonté des citoyens (plus d’un million) est très grave, profondément anti-démocratique. Actuellement seuls les citoyens bougent. Ils prennent des initiatives car ils en ont assez de ces démocraties qui prennent toutes leurs décisions par dessus leurs têtes. Les mouvements citoyens sont de plus en plus nombreux. Ne pas en tenir compte est une erreur politique grave. Ces traités mettent en danger le quotidien des citoyens, apparemment eux seuls s’en rendent compte. Alors que cela devrait être leurs élus. Comment peut-on être élu et irresponsable à ce point ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*