Fin des quotas laitiers: Nouvelle menace de surproduction

30 mars 2015
Le 31 mars est le dernier jour des quotas laitiers en Europe. Pendant plus de 30 ans, ce régime de maîtrise de la production a néanmoins permis à l’Union européenne de gérer le marché du lait en évitant les surplus de production. Les producteurs devaient respecter les quotas et ont pu profiter de longues périodes de prix suffisamment rémunérateurs. Le 1er avril, plus aucun instrument de régulation du marché laitier n’interviendra. La porte est donc ouverte aux producteurs laitiers les plus productivistes et à l’agro-industrie laitière. Un rapport d’initiative sur les effets de la suppression des quotas et les alternatives possibles est actuellement examiné par le Parlement européen.

Partager cet article

Un commentaire

  • michèle hook dit:
     - 

    J’y perds mon latin ; ce commentaire n’est pas constructif , désolée , mais je comprends pas où on veut nous mener ! Plus de fermes à 100 vaches ? Des suicides à la pelle chez les petits agriculteurs ? Et comprenez moi , par « petits » , je parle de la taille des exploitations , pas du travail fourni ! Désastreuse décision !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*