Lampedusa: la voie d’un dialogue sur la mobilité doit être ouverte

4 avril 2011
Lundi 4 avril, les députés ont débattu en plénière de la réponse européenne à apporter aux flux migratoires que connait la Méditerranée, en particulier sur l’île de Lampedusa. Selon Hélène Flautre, il est totalement indécent de s’obstiner à renvoyer systématiquement les Tunisiens alors même que la Tunisie accueille déjà des milliers de réfugiés fuyant la Libye et est en pleine transition démocratique. En revanche, l’Union doit bien plus travailler à l’élaboration de vrais canaux de mobilité sur la base d’un dialogue renouvelé sur les migrations.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*