Les écologistes européens appellent les responsables du G7 à relever enfin le défi climatique

5 juin 2015
Alors que les leaders du G7 se réunissent dimanche et lundi à Elmau en Allemagne, nous, les représentants des partis Verts et écologistes des pays participants, les interpellent et leur demandent de répondre à l’urgence du défi climatique avec beaucoup plus d’ambition qu’ils n’en ont montré jusqu’à présent, en vue de la prochaine Conférence sur le climat de Paris en décembre prochain.

En particulier, nous exprimons cinq demandes portant sur diverses dimensions pour opérer un changement politique mondiale urgent et nécessaire, absolument impératif si la communauté internationale veut limiter l’emballement climatique:

· Nous demandons un engagement sans équivoque et contraignant des dirigeants du G7 afin de tout mettre en œuvre pour limiter le réchauffement à + 2 ° C maximum.

· Nous demandons aux dirigeants du G7 d’assumer leur juste part du financement climatique, soit obligatoirement 100 milliards de dollars à partir de 2020.

· Nous appelons les dirigeants du G7 à construire à partir des initiatives existantes afin de créer un système international de tarification du carbone qui permette d’internaliser l’ensemble des coûts de la consommation de combustibles fossiles.

· Nous appelons les dirigeants du G7 à commencer enfin à mettre en œuvre ensemble les engagements pris par le G20 en 2009 d’éliminer progressivement les subventions fossiles.

· Enfin, nous demandons aux dirigeants du G7 de reconnaître le risque de bulle spéculative qui pèse sur le carbone, inhérent aux investissements dans les combustibles fossiles, et à aller de l’avant en soutenant le mouvement mondial de désinvestissement carbone.

Les écologistes continueront de mobiliser à l’échelle internationale avec leurs nombreux alliés afin de voir mis en œuvre les objectifs mentionnés ci-dessus.

La COP21 à Paris peut aider à changer notre trajectoire pour une transition bas carbone de notre économie, permettant un développement soutenable et un partage équitable des responsabilités à l’échelle du globe sur la question climatique.

Natalie Bennett, Green Party of England and Wales
Reinhard Bütikofer, European Green Party
Emmanuelle Cosse, Europe Écologie Les Verts
Heiwa Hasegawa, Green Party of Japan
Elizabeth May, Green Party of Canada
Darryl L.C. Moch, Green Party of the United States
Simone Peter, Bündnis 90/Die Grünen
Luana Zanella, Federazione dei Verdi

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*