Pour Eva JOLY « l’affaire Luxleaks n’est pas finie »

6 juillet 2016
Face aux réticences de certains États européens, Eva JOLY entend poursuivre le bras de fer avec eux pour mettre un terme à la guerre fiscale en Europe. Ceux-ci résistent aux demandes du Parlement européen et de la Commission européenne pour plus de transparence. Retour en vidéo.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.