Régime de préférences généralisées pour les Philippines

18 décembre 2014
Aujourd’hui, le Parlement européen s’est prononcé sur l’attribution aux Philippines d’un régime de préférences généralisées permettant aux exportateurs de ce pays de ne pas payer ou de payer des droits de douane réduits sur leurs exportations vers l’Union européenne. Avec une majorité simple mais à défaut de majorité qualifiée, le Parlement européen a malheureusement accepté l’attribution de ce régime aux Philippines malgré des pratiques avérées et massives de pêche illégale.

Pour Yannick Jadot, député européen EELV et membre de la commission de la pêche,

« Ce vote était très important car il aurait dû être l’occasion de faire primer l’objectif de pêche durable sur les intérêts commerciaux.
Pour les Verts il est aberrant d’accorder un accès privilégié des Philippines au marché européen alors que son premier secteur d’exportation, les produits de la pêche, est entaché de pratiques illicites avérées, non déclarées et non réglementées (INN).

La Commission européenne a d’ailleurs infligé plusieurs cartons jaunes aux Philippines et elle devrait leur attribuer prochainement un carton rouge en raison de leur manque d’efforts dans la lutte contre la pêche illégale.
Pour les Verts/ALE qui défendent des pratiques de pêche durable et responsable, il est impératif d’être rigoureux dans la lutte contre des pratiques de pêche qui exploitent les hommes et détruisent les ressources.

Le vote d’aujourd’hui est une occasion manquée qui ne renforce pas la crédibilité de l’Union européenne sur la pêche durable. Le groupe des Verts restera vigilant et mobilisé pour que la pêche illégale pratiquée par les Philippines soit sanctionnée et, à défaut de changements de pratiques, les importations interdites sur le marché européen ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension