Lactalis : des pratiques fiscales à examiner de près

Suite aux informations de plusieurs media concernant les structures fiscales et financières de l’entreprise Lactalis, des eurodéputés écologistes, à l’initiative d’Eva JOLY, ont demandé à la Commission européenne et au Ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, de s’intéresser de plus près aux montages de l’entreprise – déjà mise en cause par ailleurs dans le cadre du scandale du lait infantile contaminé.

Réaction d’Eva JOLY :

« L’entreprise Lactalis semblerait ne pas seulement s’exonérer des règles sanitaires essentielles, mais aussi des règles fiscales. Nous demandons à la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, ainsi qu’à Bruno Le Maire d’examiner de près les montages fiscaux et financiers de l’entreprise, en particulier ses filiales au Luxembourg et en Belgique dont le but principal semble être d’échapper à l’impôt. Lutter plus efficacement contre la fraude fiscale peut permettre de recouvrir des milliards d’euros d’impôts qui échappent chaque année au financement de nos politiques publiques – comme la santé par exemple. »


Le courrier adressé à la Commissaire européenne à la Concurrence : http://bit.ly/2E12N8i

Le courrier adressé au Ministre français de l’Économie et des Finances : http://bit.ly/2GxBZLm

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*