Non classé

Réglementer le capitalisme financier

8 septembre 2009
Quelques mots pour présenter le travail qui est au centre de mon activité parlementaire. Membre de la Commission Affaires économiques et monétaires, mais également de la Commission Marché intérieur et protection des consommateurs, les dossiers que je vais suivre sont au coeur du processus législatif européen, et déterminantes pour oeuvrer en faveur d’une conversion écologique de l’économie.
Dès aujourd’hui et pendant les prochains mois la commission Affaires économiques et monétaires dans laquelle je siège va travailler sur les directives proposées par la commission pour mieux réglementer la finance. C’est bien entendu pour moi LA priorité des prochains mois. Je serai d’ailleurs le représentant (shadow rapporteur) du groupe des Verts pour négocier avec les autres groupes les amendements du parlement sur la directive qui concerne les fonds spéculatifs.

Notre volonté est de faire en sorte que les risques pris par les spéculateurs soient supportés par eux-mêmes et non par les contribuables comme c’est le cas aujourd’hui. Cette directive étant en codécision, le Parlement a un rôle essentiel à jouer puisque le texte qui sera voté au final devra l’être dans les mêmes termes par le parlement et par le conseil des Etats.

Dans la Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, où je suis également membre, ma priorité sera le paquet sur la protection des consommateurs qui sera traité en commission en 2010. Au travers des directives qui vont refondre le droit des consommateurs en Europe, il s’agira de peser pour augmenter les droits en matière de services universels, les informations en matière d’impact sur la santé, etc.

Dans ces deux commissions, au pouvoir étendu, vous pouvez compter sur moi pour défendre les propositions faites par Europe Ecologie pendant la campagne.

Vous pourrez suivre semaine après semaine les batailles menées, les combats gagnés… et perdus sur le blog que je tiens sur Libération.fr

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.