Clovis Razafimalala : rencontre avec un écologiste menacé

21 décembre 2017

Le 14 décembre 2017, les eurodéputées écologistes Eva JOLY et Michèle RIVASI ont reçu au Parlement européen à Strasbourg, Clovis Razafimalala, militant écologiste de Madagascar, menacé pour ses activités de défenseur des droits humains.

A l’instar du Parlement européen qui, dans une résolution sur Madagascar en novembre dernier, avait évoqué l’emprisonnement infondé de M. Razafimalala, Eva JOLY et Michèle RIVASI ont renouvelé leur soutien, et plus largement celui des écologistes européens, à la cause et à la personne de Clovis. Sur la base de fausses accusations, ce militant courageux a été condamné à 5 ans d’emprisonnement avec sursis, et libéré sous caution, pour s’être opposé au trafic illégal du bois de rose, une ressource naturelle essentielle à la biodiversité.
 
Les eurodéputées ont réaffirmé la nécessité d’apporter un soutien international aux défenseurs des droits humains menacés pour leurs activités militantes et aux lanceurs d’alerte. Elles ont appelé le gouvernement malgache à les protéger plutôt qu’à les poursuivre en justice.
 
Comme le réclament depuis de nombreuses années les élu-e-s écologistes, elles ont aussi demandé à l’Union européenne d’adopter un cadre législatif contraignant sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, tel que cela a été fait en France avec l’adoption, à l’initiative de Danièle Auroi (députée EELV), de la loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre. De sorte à tarir les débouchés commerciaux pour les trafiquants illégaux. Elles ont invité la communauté internationale, et notamment la Chine, à adopter un cadre législatif du même type.

Enfin, Eva JOLY et Michèle RIVASI ont appelé de leurs vœux la création d’une cour pénale internationale compétente pour juger les crimes environnementaux. Une justice internationale est nécessaire pour protéger la planète, notre bien commun aujourd’hui menacé de toutes parts.

Pour soutenir vous aussi Clovis Razafimalala, rendez-vous sur ce lien pour signer la pétition d’Amnesty Inetrnational : http://bit.ly/2kShsai

Partager cet article

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*