Commerce international : le Parlement européen lutte contre le dumping

5 février 2014
Le Parlement européen vient d’adopter ses propositions pour la réforme des instruments de défense commerciale. Le texte apporte d’importantes améliorations pour protéger les industries européennes face à la concurrence déloyale d’entreprises étrangères. Il introduit également des standards sociaux et environnementaux dans les échanges commerciaux de l’UE avec le reste du monde.
Pour Yannick Jadot, eurodéputé EELV :

« Après l’échec de l’Europe à défendre son industrie photovoltaïque face au dumping chinois, il est plus qu’urgent de réformer l’anti-dumping européen. Le texte adopté aujourd’hui ouvre de très intéressantes perspectives comme la réduction à six mois du délai d’enquête et de mise en œuvre de mesures provisoires ou la capacité de la Commission européenne à s’auto-saisir et à enquêter.

Sous l’impulsion du groupe des eurodéputés Verts/ALE et avec le soutien d’autres groupes politiques, les normes internationales en matière sociale et environnementale pourront enfin être prises en compte pour définir le niveau de sanction à appliquer en cas de dumping. C’est une première, combattue jusqu’à présent par la Commission européenne, qui permet d’intégrer progressivement le dumping social et environnemental dans la protection de l’économie européenne.

De même, les écologistes ont porté avec succès la simplification des procédures anti-dumping pour les Petites et moyennes entreprises (PME) afin qu’elles puissent plus facilement se protéger de la concurrence déloyale. Ils sont également à l’origine de la possibilité pour les syndicats de porter plainte auprès de la Commission européenne. Le renforcement des dispositifs européens de défense commerciale constitue un pas indispensable vers une politique industrielle et économique commune. »


Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*