Une soixantaine de député·e·s européen·ne·s condamnent l’invasion du Rojava

Suite à l’offensive turque au Rojava et à l’initiative notamment de François ALFONSI, une soixantaine d’eurodéputé.e.s de divers groupes politiques ont adopté une déclaration demandant à l’Union européenne de ne pas rester passive face à cette crise.

Ayant eu connaissance de l’offensive militaire déployée par la Turquie ce jour contre les Forces Démocratiques de Syrie au Rojava, les député·e·s soussignés :
– condamnent avec la plus grande fermeté cette agression et les dirigeants turcs qui l’ont décidée, particulièrement Recep Erdogan ;
– rappellent que l’Union Européenne a collaboré avec les FDS contre Daech, et que nous faisons partie d’une même coalition militaire engagée contre l’État Islamiste.
– dénoncent l’attitude de la diplomatie américaine de l’administration Trump qui abandonne ses alliés et favorise l’agression de l’armée turque ;
– demandent au Parlement Européen, à la Commission Européenne et au Conseil européen de condamner au plus vite et très fermement la politique d’agression de Recep Erdogan ;
– demandent que l’Union Européenne décide de lourdes sanctions économiques et diplomatiques contre la Turquie ;
– demandent à ce que l’UE prenne toutes les mesures nécessaires pour faire face à la crise humanitaire au Rojava ;
– demandent que tout soit fait pour arrêter l’offensive de l’armée turque.

 

10 octobre 2019, conférence de presse sur la situation au Rojava au Parlement européen à Bruxelles.

 

François ALFONSI (Verts/ALE), Andris AMERIKS (S&D), Attila ARA-KOVÀCS (S&D), Maria ARENA (S&D), Margrethe AUKEN (Verts/ALE), Pernando BARRENA (GUE/NGL), Pietro BARTOLO (S&D), Marek BELKA (S&D), Brando BENIFEI (S&D), Gabriele BISCHOFF (S&D), Benoît BITEAU (Verts/ALE), Simona BONAFÉ (S&D), Ionut BORDEIANU (S&D), Milan BRGLEZ (S&D), Delara BURKHARDT (S&D), Carlo CALENDA (S&D), Damien CARÊME (Verts/ALE), Isabel CARVALHAIS (S&D), Leila CHAIBI (GUE/NGL), David CORMAND (Verts/ALE), Andrea COZZOLINO (S&D), Petra DE SUTTER (Verts/ALE), Jill EVANS (Verts/ALE), Tanja FAJON (S&D), Giuseppe FERRANDINO (S&D), Elisabetta GUALMINI (S&D), Alexandra GEESE (Verts/ALE), Hannes HEIDE (S&D), Evin INCIR (S&D), Yannick JADOT (Verts/ALE), Łukasz KOHUT (S&D), Alice KUHNKE (Verts/ALE), Pierfrancesco MAJORINO (S&D), Margarida MARQUES (S&D), Costas MAVRIDES (S&D), Alessandra MORETTI (S&D), Leszek MILLER (S&D), NIINISTÖ Ville (Verts/ALE), Juozas OLEKAS (S&D), Pina PICIERNO (S&D), Giuliano PISAPIA (S&D),Evelyn REGNER (S&D), Diana RIBA I GINER (Verts/ALE), Michèle RIVASI (Verts/ALE), Franco ROBERTI (S&D), Caroline ROOSE (Verts/ALE), Isabel SANTOS (S&D), Mounir SATOURI (Verts/ALE), Andreas SCHIEDER (S&D), Günther SIDL (S&D), Massimiliano SMERIGLIO (S&D), Tineke STRIK (Verts/ALE), Patrizia TOIA (S&D), Marie TOUSSAINT (Verts/ALE), Nils UŠAKOVS (S&D), Monika VANA (Verts/ALE), Nikolaj VILLUMSEN (GUE/NGL), Bettina VOLLATH (S&D), Julie WARD (S&D), Salima YENBOU (Verts/ALE), Elena YONCHEVA (S&D), Tatjana ZDANOKA (Verts/ALE)

Partager cet article

4 commentaires

  • Drai dit:
     - 

    Ce Président Turc est une Hyène en perpétuelle furie….

  • Bonfils dit:
     - 

    Quelle honte ,laisser attaquer des hommes et des femmes qui ont donné leur vie , pour nous éviter l’avance des terroristes musulmans , combattre un peuple où les femmes sont émancipées (,ce qui n’est pas le cas en Turquie où le dirigeant leur enlève peu à peu leur libertés) . Laisser « tomber  » ce pays le plus démocratique de la région ,c’est lâche et dangereux .
    Il faut agir avant qu’il soit trop tard ,ne pas céder au chantage du dirigeant turc;
    j’espère que le plus grand nombre de pays européens s’unissent pour porter secours à ce peuple ,sinon nous aurons des remords …mais ç’est hypocrite car inutile .

  • martin dit:
     - 

    Je suis solidaire de ces exigences !

  • Claude Beziers dit:
     - 

    On ne peut pas dire que la condamnation soit largement partagée! Et ensuite, cette même majorité prétend écrire l’histoire, définir ce qu’elle appelle l’antisémitisme, et j’en passe.