Économie Circulaire: des ambitions au rabais

2 décembre 2015
La Commission européenne a présenté mercredi 2 décembre de nouvelles propositions législatives sur l’économie circulaire et l’utilisation des ressources. Ce nouveau « paquet » n’est pas plus ambitieux que le précédent pour Michèle RIVASI qui regrette qu’on ait perdu un temps précieux qui nous aurait permis de mettre en branle une économie circulaire au niveau européen.

Réaction de Michèle Rivasi, Vice-Présidente du groupe Verts-ALE, membre de la Commission environnement et santé publique:

« Certes, la Commission a fini par présenter une nouvelle proposition sur l’économie circulaire. Mais contrairement à ce qu’elle avait promis, ce nouveau paquet n’est pas plus ambitieux que le précédent (1). En plus, nous avons perdu un temps précieux qui nous aurait permis de mettre en branle une économie circulaire au niveau européen. Tout ceci est profondément regrettable quand on sait que la transition vers une économie circulaire permettrait annuellement d’économiser 600 milliards d’euros en consommation de ressources d’ici 2030 et rapporterait 1 800 milliards d’euros tout en générant plus de 2 millions d’emplois.

Si nous nous réjouissons que des éléments additionnels aient été pris en compte, dont l’idée d’une fiscalité volontariste permettant de rendre le recyclage rentable, de nombreux points restent décevants. C’est le cas notamment de l’objectif d’augmentation de 30% par rapport à 2014 et d’ici 2030 d’efficacité dans l’utilisation des ressources. Sans mesures contraignantes, pour réduire la consommation des ressources ni prise en compte de la consommation des ressources dans le semestre européen , ce paquet ne sera pas en mesure de contribuer à un développement durable. Nous resterons vigilants afin que le Commission améliore ses propositions et soit plus ambitieuse. »

(1) Tableau comparatif via le lien suivant :
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*