Naoto Kan au Parlement européen: « Une centrale nucléaire sûre est une centrale fermée »

10 avril 2018

Sept ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, Naoto Kan est venu au Parlement européen le mercredi 14 mars 2018 à l’initiative de Michèle Rivasi. Naoto Kan était le Premier ministre du Japon le jour où une explosion provoqua la fusion de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Il fut chargé de gérer l’une des pires crises de l’histoire du Japon. Depuis, il soutient une transition vers les énergies renouvelables. Homme politique et de science, physicien et inventeur d’un calculateur, Naoto Kan était partisan de l’atome. Mieux que quiconque, il connaît aujourd’hui les conséquences d’un accident nucléaire.
Voici la vidéo de la conférence de presse organisée par Michèle Rivasi, députée européenne et fondatrice de la CRIIRAD et Philippe Lamberts, co-président du groupe des Verts au Parlement européen.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.