Au Parlement européen, le FN défend les corrompus

25 mars 2011
L’affaire des trois députés corrompus «révélée» par le Sunday Times (voir mon post précédent) a bien sûr été commentée cet après midi en séance plénière du Parlement européen. Deux des trois députés concernés ont déjà démissionné et la pression est forte sur le troisième, exclu par le groupe socialiste et qui va siéger maintenant sur les bancs des non-inscrits.
Un seul député est intervenu pour dire que ce qui était vraiment scandaleux ce n’était pas la corruption mais les méthodes utilisées par les journalistes britanniques: il s’agit de Bruno Gollnisch du Front National. Une intervention qui n’a été contestée par aucun autre membre du groupe d’extrême-droite…

Lire la suite sur le blog libé.fr.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.